Culture militaire et systèmes policiers

Responsables : Catherine Denys  et Jean-Noël Luc

Participants : Catherine Denys, Aurélia Dusserre, Arnaud Houte, Aurélien Lignereux, Jean-Noël Luc

Les recherches menées sur les polices d’Ancien Régime (Chagniot 1980, Laffont 1997, Denys 2002, Antonielli 2003, Cicchini 2010) montrent combien elles sont liées à l’armée, lui empruntent ses hommes, ses techniques, voire sa culture. De la même manière, les polices civiles du 19e siècle (Berlière 1990, Deluermoz 2006) et plus encore les gendarmeries (Luc 2002, Houte 2008) sont étroitement associées au monde militaire dont elles s’approprient souvent les codes et les valeurs.

Menée dans un cadre comparatif international, l’enquête doit donc permettre d’évaluer les variations de l’empreinte militaire dans les systèmes policiers en activité en Europe aux 18e et 19e siècles, en temps de paix comme en temps de guerre. Toutes les formes de panachages, d’hybridations, d’influences, provoqués par la confrontation entre les modèles civils, militaires et paramilitaires de l’action policière seront interrogées sans que le souci de déceler les formes d’interpénétration du militaire et du policier ne fasse oublier les oppositions (ainsi du cas anglais) ou les résistances.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Histoire des systèmes policiers en Europe