Une histoire circulatoire des systèmes policiers

Responsables : Catherine Denys et Aurélien Lignereux

Autres participants : Quentin Deluermoz, Brigitte Marin, Jean-Noël Luc, Vincent Denis, Vincent Milliot

Loin d’être figés ou clos sur eux-mêmes, les systèmes policiers nationaux et locaux sont animés par des échanges dont l’intensité, le sens et la géographie varient. A partir des premiers résultats obtenus pour la période 1750-1850 (voir Réformer les polices, Catherine Denys, Brigitte Marin et Vincent Milliot, dir., PUR, 2008, Catherine Denys, dir., Circulations policières, Presses du Septentrion, 2012, Vincent Denys et Catherine Denys, Polices d’Empires, PUR, 2012), il s’agit d’introduire de nouveaux questionnements. Tout d’abord, on procèdera à un élargissement chronologique, englobant ainsi un long 19e siècle. L’extension est également géographique, en considérant les systèmes policiers européens comme des systèmes impériaux, qui ne sont pas séparables des structures policières des possessions coloniales. Il s’agit ensuite de passer d’une histoire des savoirs policiers à une histoire des pratiques et des dispositifs, en étudiant des situations concrètes de transferts et d’emprunts, moins dans le cas des zones rurales que dans les circulations entre les systèmes policiers des grandes métropoles, auxquels on portera une attention particulière. L’objectif est ici de mettre en évidence les mutations des espaces et des pôles de circulation ainsi que la transformation pratique et réciproque des systèmes policiers que ces échanges dessinent. S’étendant des expériences du 18e siècle aux congrès internationaux policiers de la fin du 19e siècle, la période envisagée se prête à une approche comparée, articulée autour de temps forts tels que le despotisme éclairé, la séquence Révolution-Empire et celle de 1848. Les modalités divergentes de ces circulations, entre une imposition centralisée de type autoritaire, alignée sur le modèle français, et des processus sur le mode du bottom-up, inspirés de la référence anglaise, dans un échange libéral international, incitent à interroger pour elle-même la construction d’un système européen de police.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Histoire des systèmes policiers en Europe