Archives par mot-clé : Préfecture de Police

Fermeture et déménagement des Archives de la Préfecture de Police

C’est l’historien Jean-Marc Berlière qui l’annonce dans sa dernière « Lettre aux amis de la police » : les archives de la Préfecture de Police vont bientôt fermer pour déménager au Pré Saint-Gervais, dans la banlieue est de la capitale. Réouverture prévue à l’automne…

Installées dans un étage du commissariat central du 5e arrondissement, les Archives Historiques de la Préfecture de Police étaient plus ou moins en sursis, depuis qu’une partie de ses locaux avaient été réaffectés aux services du commissariat du 13e arrondissement, victime d’un incendie cette année. Ces derniers mois, les lecteurs étaient accueillis dans une des salles du musée, reconvertie en salle de lecture provisoire, le tout fonctionnant bien grâce aux efforts des employés et des responsables du service d’archives, ce qui permettait de travailler dans des conditions « normales ».

Les informations précises sur le déménagement manquent encore. Il est certain que les recherches sur l’histoire de la police vont en pâtir, chacun devant remettre de quelques mois ses travaux projetés. Au moment où s’achèvent les perturbations liées au déménagement des Archives Nationales à Pierrefitte, voici un nouveau chantier qui commence, avec ses incertitudes. Sale temps pour l’histoire de la police….

Paris en guerre d’Algérie : exposition

Paris en guerre d’Algérie

Exposition au Couvent des Cordeliers, rue de l’Ecole de médecine, du 7 décembre 2012 au 10 janvier 2013.

En cette année de 50e anniversaire des accords d’Evian, revenir sur les conséquences et les répercussions de la guerre d’Algérie a semblé utile et nécessaire, en diffusant auprès d’un large public les apports scientifiques d’historiens spécialistes de ces questions.
L’exposition intitulée « Paris en guerre d’Algérie » entend étudier sur un temps chronologique plus large que celui du conflit stricto sensu – 1953-1968 – les répercussions  du conflit entre la France et l’Algérie à l’échelle de l’ancien département de la Seine. Ce sera l’occasion de mettre en regard des expériences parallèles ou entrecroisées d’un conflit qui ne touche pas tous les  habitants de la région parisienne au même titre.

L’exposition s’appuie sur quelque 300 documents dont une cinquantaine d’originaux.
La collaboration des commissaires et des scénographes permet de monter une exposition vivante et graphique, mêlant photographies, journaux, documents officiels, diffusions sonores et imagées, avec de nombreux documents inédits, soulignant la multiplicité des sources existant sur cette période.

Les commissaires de l’Exposition :
Emmanuel Blanchard, historien et politiste, maître de conférences à l’université de Versailles – Saint-Quentin en Yvelines
Raphaëlle Branche, historienne, maîtresses de conférences à l’université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Omar Carlier,historien, professeur à l’université de Paris 7 Denis-Diderot
Laure Pitti, sociologue, maitresse de conférences à l’université de Paris 8 Vincennes Saint-Denis
Alain Ruscio, docteur es-lettre, historien indépendant
Sylvie Thénault, historienne, directrice de recherches au CNRS

Les scénographes :
Collectif Au fond à gauche

Informations pratiques :
Entrée libre
Lieu : Réfectoire des Cordeliers, 15 rue de l’Ecole de Médecine, Paris 6e
Dates : Du vendredi 7 décembre 2012 au jeudi 10 janvier 2013
Horaires : Tous les jours de 11 H à 19 H, Nocturne le jeudi jusqu’à 20 h 30
Sauf les lundis 24 et 31 décembre de 11 h à 17 h
Fermeture les 25 décembre et 1er janvier