Parution : Catherine Denys (dir.), Circulations policières, 1750-1914

Catherine Denys (dir.), Circulations policières, 1750-1914, Presses Universitaires du Septentrion, 2012.

208 pages, 22 €

Comment améliorer « sa » police ? En regardant ce qui se fait « ailleurs » ; en l’adoptant, parfois. À rebours des historiographies nationales, ce livre fait découvrir l’histoire méconnue des circulations internationales des polices en Europe et à travers l’Atlantique. Il donne à voir les passeurs qui les animent comme les modèles qui se construisent dans les échanges, les transferts, les rejets ou les adaptations des systèmes policiers. Depuis l’Anglais Mildmay révélant le fonctionnement de la police parisienne en 1763 jusqu’à l’Américain Fosdick enquêtant sur la police des capitales européennes en 1913, des observateurs voyagent, étudient et décrivent les polices étrangères. Des administrateurs imposent des réformes justifiées par la supériorité supposée de ces polices voisines, d’autres les refusent énergiquement. Le débat sur la police déborde les limites des États. Neuf études de cas, de Buenos Aires à Paris, de Lisbonne à Rome, de Londres à Berlin, de Bruxelles, Genève ou New York, illustrent la richesse de cette histoire connectée des polices entre Ancien Régime et coopération moderne des polices contemporaines.

Introduction de Catherine Denys, contributions de Vincent Denis, Diego Galeano, Ilsen About, Catherine Denys, Paul Lawrence, Anja Johansen, Flavio Borda d’Agua, Vincent Fontana, Chiara Lucrezio Monticelli.

Table des matières disponible au lien suivant (site éditeur) :

http://www.septentrion.com/livre/?GCOI=27574100997770


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.