Archives par mot-clé : Police des circulations

Parution : Policer les mobilités, Europe-Etats-Unis, XVIIIe-XXIe siècle

Policer les mobilités

Europe – États-Unis, XVIIIe-XXIe siècle

Édité par Anne Conchon, Laurence Montel, Céline Regnard

Editions de la Sorbonne, coll. « Mobilités & sociétés »

 

Sommaire

Introduction

Partie 1. RÉGLEMENTER ET DISCIPLINER

Policer les circulations en France au XVIIIe siècle
Anne Conchon

Le développement de la police du rail. L’exemple de la Compagnie du chemin de fer du Nord
Béatrice Touchelay

Police des ports et dans les ports : Marseille, Le Havre et Cherbourg (années 1820-1930)
Laurence Montel

Partie 2. CONCURRENCES ET COMPLÉMENTARITÉS

Surveiller le port : le cas de Naples au XVIIIe siècle
Diego Carnevale

Le maintien de l’ordre au défi de l‘augmentation du transit migratoire. Marseille, New York, 1855-1914
Céline Regnard

Policer le port d’Anvers : contrôles policiers publics et privés, entre complémentarité et rivalité, fin XIXe-début XXe siècle
Margo De Koster et Pieter Leloup

Partie 3. CULTURES DU CONTRÔLE

« Un monde à part, caractérisé par l’absence de toute moralité » : la police sanitaire sur le canal du Loing (1894)
René Lévy

Le gendarme et l’automobiliste. Imaginaires, débats et pratiques de la police routière dans le premier tiers du XXe siècle
Arnaud-Dominique Houte

Les forces de l’ordre face aux problèmes du contrôle routier dans la seconde moitié du XXe siècle. Représentations et applications
Philippe Soulier

Séminaire « Acteurs, pratiques et représentations de la sécurité »

 

Acteurs, pratiques et représentations de la sécurité.

Gendarmes, policiers, pompiers, douaniers, soldats et société, XIXe-XXIe siècles

Pr. Jean-Noël Luc – Dr Arnaud-Dominique Houte – Université Paris-Sorbonne

Maison de la recherche (28 rue Serpente, Paris, mardi 17h-19h)

Ouvert en 2000, le séminaire de la Sorbonne poursuit deux objectifs.

– Étudier l’histoire, longtemps négligée par les chercheurs, de la Gendarmerie, une force militaire et policière originale, acteur essentiel de la sécurité et composante du système de défense.

– Élargir les travaux à la Police nationale et aux autres forces (civiles ou militaires, publiques ou privées, professionnelles ou informelles), qui contribuent à la sécurité, intérieure et extérieure, afin de participer au décloisonnement des recherches et à une meilleure compréhension de l’histoire de la sécurité, en France et à l’étranger.

27 septembre – Méthodologie, apports et limites de l’histoire du « Temps présent »

La Gendarmerie nationale et le choc de la modernité, de la fronde des personnels, à la fin du XXe siècle, à l’entreprise fédératrice de modernisation du général Denis Favier en 2013 (Pr. J.-N. Luc)

4 octobre- L’histoire des forces de l’ordre : sources, historiographie, méthodologie (Pr. J.N Luc)

11 octobre – Quand l’histoire de la police rencontre l’histoire urbaine

Savoirs et pratiques des agents de la Lieutenance générale de police chargés de l’aménagement urbain de Paris, 1667-1790 (Nicolas Vidoni, Université Aix-Marseille)

18 octobre- Histoire du commandement

Recruter, promouvoir et maintenir l’ordre dans les casernes de la Troisième République, 1872-1914 (Dr. Mathieu Marly, agrégé de l’Université)

 8 novembre L’histoire des forces de l’ordre : sources, historiographie, méthodologie

15 novembre – La police de la circulation

Le gendarme et l’automobile : imaginaires et débats de la police routière dans le premier tiers du XXe siècle (Dr. Arnaud-Dominique Houte)

22 novembre – La professionnalisation de la force publique

Origines et mutations d’une grande école militaire : l’École des officiers de la gendarmerie nationale (général François Alègre de la Soujeole, Inspection générale de la gendarmerie, Dr. Benoît Haberbusch, Centre de recherche de l’EOGN).

29 novembre – L’histoire des forces de l’ordre : sources, historiographie, méthodologie

6 décembre – L’étude des forces de sécurité comme observatoire de l’histoire des inégalités, des détresses et de l’engagement des services publics

Profils, motivations et polyvalence des sapeurs-pompiers de Paris au début du XXIe siècle (Dr. Romain Pudal, chargé de recherche en sociologie, CNRS, CURAPP-ESS)

13 décembre – L’ordre public, un sujet politique

Le Parti communiste français face aux questions de maintien de l’ordre, des années 1920 aux années 1960 (Jean Vigreux, professeur d’histoire contemporaine, Université de Bourgogne-Franche-Comté, UMR-CNRS)

4 janvier 2016 – L’indispensable apport de la sociologie

Trajectoires sociales et professionnelles des gendarmes et transformations de leur métier au début du XXIe siècle (Dr. Éléonora Elguezabal, chargée de recherche en sociologie, INRA-CESAER)